Assemblees Citoyennes Insoumises

La démocratie est une force contre les blocages des parrainages de la candidature Mélenchon !

vendredi 10 mars 2017

A 346 parrainages, Mélenchon n’est pas encore qualifié au 7 mars !
A 432 parrainages, Mélenchon Jean-Luc n’est pas encore qualifié au 10 mars !

Pourrait t’il se présenter à l’élection Présidentielle sans les parrainages actuellement bloqués par la direction du Parti communiste français ?

Car la situation est gravissime et pourrait amener la fin prématurée de cette belle aventure. Une solution démocratique devrait être apportée pour éviter le pire des scénarios ou des décisions catastrophiques sont prises sans contrôle démocratique des insoumis et de la base du PCF (qui soutient à 53% la candidature de Melenchon).

Nous devrions élire nos délégués de groupes d’insoumis par circonscription pour peser sur les décisions en cours et rencontrer les collectifs communistes locaux. Car le risque serait que le bras de fer entre les partis classiques, PG et les autres qui nous représente et la direction du PCF qui représente la base des communistes unitaires vire à l’affrontement.
De plus, comment pourrions nous défendre nos valeurs démocratiques concernant la révocation des élus en cours de mandat, si nos propres candidats ne viennent pas présenter les décisions prisent en notre Nom ?

Symboliquement pour la manifestation du 18 mars de la prise de la bastille, Mélenchon demande que les partis politiques défilent en queue de cortège avec leurs drapeaux.( voir : Annexe)

Ce symbolisme d’une suprématie de la représentation du peuple dans notre cortège pour marcher sur la Bastille est notre force. Nous devrions respecter cette demande de Melenchon et résoudre cette crise de représentation du peuple par l’élection de nos représentants du peuple dans nos propres groupes d’insoumis qui sont à la base, chargés d’élaborer le programme pour l’avènement d’une 6ème République
Mais, il n’existe toujours pas de délégués élus des groupes d’insoumis dans les instances dirigeantes qui restent ainsi, coupés de la base,...Cette dichotomie devrait elle perdurer ?

Tout d’abord des informations concordantes sur la campagne du parti communiste contre les insoumis, nous laisses penser que la direction du parti depasse certaines limites.En bloquant les parrainages de soutien, en accusant Melenchon de n’être pas unitaire. Celui ci ne voulant pas une sorte d’union de la gauche avec Hamon,...
Alors que fidèle à sa parole, il ne souhaite que pouvoir porter notre programme « l’humain d’abord » et “ l’avenir en commun” sans se desister pour un autre candidat.
Le but avoué de cette campagne d’intimidation est en même temps de faire pression pour imposer les candidats communistes aux législatives comme seuls représentants des insoumis dans différentes circonscriptions.
Nous devrions en principe être consulté pour cette discussion entre partis ou des échanges de circonscriptions semblent envisagés ? Aurions nous encore cette situation suicidaire, si nous avions la présence de nos représentants Élus dans les négociations et si nous rencontrions les communistes de la base pour en discuter ?

La question est d’importance. Car, ne pas la poser affaibli notre mouvement dans les négociations à venir. Déjà les camarades communistes nous reprochent les parachutages de candidatures pour les législatives systématiquement répertoriés et dénoncés dans son principe. Vous en avez peut être entendu parlé de cette pratique ; une personne membre d’un parti politique s’impose aux assemblées législatives s’en passer par leurs suffrages,...
C’était une pratique courante au front de gauche ou 70% des candidat-e-s étaient issus du PCF . Alors ces élus du PCF s’interrogent pourquoi écarter du mouvement des insoumis, les candidats du PCF si ces pratiques perdures ?

Nous devrions donc pour éviter ces parachutages, nommer des délégués pour assurer le fonctionnement démocratique du mouvement insoumis comme le souhaiterait Melenchon,…
Car, n’aurions nous pas un certains nombres de questions à régler collectivement et democratiquement pour notre mouvement d’insoumis ?

Pour des assemblées citoyennes souveraines des insoumis !

SONDAGES : Pour ou Contre la nomination de délégués pour représenter nos groupes d’insoumis par circonscriptions dans les instances insoumises par départements et dans l’élaboration du programme pour préparer l’avènement de la 6ième République.

Ce sondage sera publié dès les 300 premiers signataires !

Annexe : « Le 18 mars, cette grande marche appartient à tout le monde. Je demande donc à ceux qui me soutiennent, Parti communiste, Parti de gauche, Ensemble !, de ne pas s’approprier la marche et par conséquent de ne pas la submerger de drapeaux partidaires, qui sont bien sûr les bienvenus, mais dont je souhaite qu’ils ne récupèrent pas la manif. Ceux qui veulent défiler derrière leurs drapeaux défileront à la fin du cortège. Voilà ce que j’ai a dire. Le mouvement appartient à la masse du peuple français, si je n’y parviens pas, là sera mon échec. Mais s’il reste la propriété du peuple français, j’irai au deuxième tour. »
JLM


Pétition

Pour ou Contre la nomination de délégués pour représenter nos groupes d’insoumis par circonscriptions dans les instances insoumises par départements et dans l’élaboration du programme pour préparer l’avènement de la 6ième République.

Identifiants personnels
Lien hypertexte :

Un message, un commentaire ?

3 Signatures

Date Nom site web
14 mars 2017 Torres
 
14 mars 2017 Topenot
 
14 mars 2017 Jean Michel Lemay
 
Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1856 / 52004

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site campagne présidentielle de Melenchon   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License