Assemblees Citoyennes Insoumises

Document support de l’assemblée de circonscription

mardi 29 novembre 2016

Document support de l’assemblée de circonscription
Avant le début de la réunion, prévoir un temps d’accueil notamment à destination des personnes qui
viennent pour la première fois. Vous pouvez profiter de ce moment pour proposer à ceux qui ne l’ont
pas encore fait de signer sur www.jlm2017.fr ou pour distribuer du matériel de campagne.
1) Introduction politique et temps de présentation (35 min maxi)
Pour ce premier temps de discussion, si l’affluence dépasse les 10 personnes, la salle est organisée en
tables de discussion de 10 personnes.
19h35 : Live vidéo par l’équipe nationale de campagne.
19h50 : Tour de table de présentation (prénom et nom) et d’échange autour de l’actualité de la
campagne et des élections législatives.
2) Préparation des élections législatives (1h10 maxi)
Pour ce second temps de discussion, la salle est organisée en cercle de l’ensemble des participant·e·s.
20h10 : Lecture collective de la charte des candidat·e·s de la France insoumise et du document
ressource sur les élections législatives fourni par l’équipe nationale de campagne.
ACTIONS SUR LA FICHE RETOUR : Chaque participant.e doit approuver la charte en signant
symboliquement sur le document retour. L’animateur/animatrice est ensuite chargée d’indiquer
le nombre de participant·e·s ayant signé la charte : la suite de la réunion est réservée aux
signataires de la charte.
20h15 : Séance rapide de questions/réponses (interventions d’une minute maximum) autour du
périmètre, des ressources et des difficultés de la circonscription. Il s’agira notamment de répondre à
plusieurs questions :
 Est-ce que chaque insoumis·e connait bien le périmètre de la circonscription ?
 Quel est l’état des lieux politique de la circonscription (député·e sortant·e, résultat de l’élection
précédente, candidatures d’autres forces politiques déjà déclarées) ?
 Quels sont les mobilisations et points d’appui pour notre campagne dans la circonscription ?
A l’issue de cet échange, chaque participant·e inscrit sur un post-it (ou à défaut sur une feuille de
papier) une liste de noms de personnes pertinentes pour porter les couleurs de la France insoumise sur
la circonscription : celles-ci n’ont pas forcément déposé leur candidature à cette heure.
La liste de l’ensemble de ces noms est indiquée sur un tableau blanc (ou à défaut sur une grande feuille
de papier) sans compter le nombre d’occurrence de chaque nom : à cette étape, il s’agit uniquement de
recenser toutes les candidatures pertinentes.
20h35 : Lecture des candidatures déposées sur la plate-forme JLM2017 en précisant que la
clôture de l’appel à candidatures est fixée au 9 décembre. Les noms de candidat·e·s déposés ne figurant
pas sur le tableau (ou sur la feuille de papier) sont ajoutés. Discussion collective sur la liste des
candidat·e·s : les candidat·e·s peuvent indiquer les motivations de leur candidature.
20h55 : A l’issue de cet échange, au vu de l’état des candidatures et de la situation politique de
la circonscription, l’assemblée décide :

  • (OPTION 1) De proposer dès maintenant un vivier de candidatures à transmettre au comité
  •  
  • électoral national.
    (OPTION 2) De se réunir à nouveau au mois de janvier pour faire ce travail d’identification
    (cette option doit être réservée aux situations dans lesquelles il n’y a pas de candidature, ou dans
    le cas où des propositions de candidatures très intéressantes pourraient être décidées dans les
    prochaines semaines).
    DANS LE CAS DE L’OPTION 1
    L’assemblée travaille collectivement à proposer une série de binômes paritaires argumentés :
    l’argumentation doit permettre d’identifier plusieurs binômes correspondant à plusieurs profils de
    candidature. En effet, l’équilibre des profils des candidat·e·s au niveau national et départemental est un
    paramètre important pour nos candidatures. Ainsi, le choix du binôme préférentiel dans une
    circonscription peut être influencé par le choix d’un binôme dans une autre circonscription.
    Exemple de binômes argumentés :
     Jeanne et Roger : Roger est syndicaliste de l’entreprise implanté dans la circonscription, Jeanne
    est conseillère municipale d’une petite commune de la circonscription. Ce binôme permettrait
    d’allier la représentation d’une insoumission et l’identification d’une élue porteuse de
    radicalités concrètes.
     Salima et Didier : Salima est responsable syndicale de l’hôpital public de la commune et Didier
    est membre d’un parti soutenant la France insoumise.
     Léa et Moussa : Léa est étudiante et Moussa est animateur d’un groupe d’appui très actif de la
    circonscription. Ce binôme permettrait de porter un renouvellement des candidatures et une
    activité politique importante pour convaincre de la pertinence de nos idées.
     Monique et Karim : Monique est bénévole aux « Restos du cœur » et Karim est membre
    d’ATTAC engagé dans le collectif contre le TAFTA. Ces candidatures permettraient de porter le
    combat contre la pauvreté et contre la mondialisation néolibérale.
    Bien sûr, il ne s’agit ici que de plusieurs exemples de binômes. D’autres profils peuvent être tout aussi
    intéressants. La même personne peut être présente dans deux binômes mais chaque binôme doit être
    strictement paritaire.
    Dans ce même temps d’échange, l’assemblée est aussi chargée d’identifier des personnes ressources
    pour prendre en charge les tâches décisives de la campagne (mandataire financier, directeur·trice de
    campagne, responsable des actions, responsable des bureaux de vote, responsable internet, etc.).
  • DANS LE CAS DE L’OPTION 2
    L’assemblée doit identifier une liste d’actions à entreprendre pour permettre une proposition de vivier
    au début du mois de janvier (par exemple : prendre contact avec de nouveaux candidat·e·s
    potentiel·le·s si nécessaire). Elle peut également proposer qu’un·e candidat·e d’une autre
    circonscription ou une personnalité représentant une insoumission au niveau national soit candidat·e
    sur la circonscription.
    ACTIONS SUR LA FICHE RETOUR : Cocher la case indiquant le choix retenu par l’assemblée
    de circonscription et remplir ensuite la partie de la fiche retour correspondant à ce choix.
    Note : ces assemblées de circonscription permettent à beaucoup d’entre vous de se rencontrer pour la
    première fois. Par conséquent, il serait difficile d’organiser un vote formel entre des personnes ne se
    connaissant pas. C’est pourquoi il est demandé de proposer plusieurs binômes et plusieurs profils. En
    cas de désaccord au sein de l’assemblée, plusieurs propositions peuvent être faites et les arguments de
    chacune peuvent comprendre les arguments et les contre-arguments qui ont été exprimés.
    3) Campagne de diffusion du programme (15 min maxi)
    21h20 : organisation des points de vente du programme le week-end des 10 et 11 décembre.
    ACTIONS SUR LA FICHE RETOUR : Inscrire l’ensemble des points de vente du programme
    organisés pour le week-end des 10 et 11 décembre.
    Pour conclure la réunion, la « fiche retour » est relue et approuvée collectivement par les participant.e.s
    de l’assemblée de circonscription. L’animateur/animatrice de la réunion est chargée de remplir le
    formulaire en ligne avant le 9 décembre.
    Idées pour la réunion :
     Mettre à disposition une feuille de contact « Je veux rejoindre tel groupe d’appui » qui soit
    distribuée à chaque initiateur·trice de groupe d’appui à l’issue de la réunion pour qu’il·elle
    puisse contacter les insoumis·es en question.
     Faire passer une urne pour permettre à chacun de contribuer financièrement à la campagne.
     Organiser la réunion avec des secrétaires tournants (par exemple, un par point à l’ordre du jour
    pour garantir la dimension collective de la réunion) : l’organisateur·trice de la réunion sera
    ensuite chargé·e de transmettre le formulaire par internet.
    Matériel nécessaire :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • photocopies du document support pour permettre à chacun de suivre ce déroulé collectif ;
    photocopies de la charte des candidats et du document ressource ;
    post-it et tableau blanc (si possible) ;
    feuilles blanches et stylos ;
    matériel pour passer la vidéo ;
    boissons / nourriture pour accueillir ou clore la réunion par un pot convivial.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1781 / 95425

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Législative 2017 Mélenchon et les insoumis   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License