Assemblees Citoyennes Insoumises

Articles les plus récents

Encore un truc

lundi 23 avril 2018 par melaka

local/cache-vignettes/L440xH993/avantdeparti10b4-6f67b.jpg?1524617185


La jet-set, man

lundi 16 avril 2018 par melaka

local/cache-vignettes/L440xH798/franceinterjb325-d82a5.jpg?1524363176

local/cache-vignettes/L440xH311/BDNETpng-daadaa5-7a9b0.png?1524363176

local/cache-vignettes/L440xH248/dimensionfanca8f-ce3f1.jpg?1524363176


Mon fil, ma bataille

lundi 9 avril 2018 par melaka

http://melaka.free.fr/blog/superpouvoir laine.jpg


Un peu de tendresse

lundi 2 avril 2018 par melaka

local/cache-vignettes/L440xH2718/calincanardja618-0d9d3.jpg?1523230021

Comme preuve de ce comportement inhabituellement peu farouche, cette vidéo prise dans le jardin par ma fille Maya :

local/cache-vignettes/L440xH249/previsuvideof25e-eb15d.jpg?1523230021


Complainte dentaire

lundi 26 mars 2018 par melaka

local/cache-vignettes/L440xH3887/complaintedeb043-bdf28.jpg?1523230022


Petite souris’s challenge

lundi 19 mars 2018 par melaka

local/cache-vignettes/L440xH2787/petitesouris647d-2f82b.jpg?1521515526


C’est l’printemps !

lundi 12 mars 2018 par melaka

local/cache-vignettes/L440xH468/chaleurjpg-bb5d0-c5dd0.jpg?1521515526


Tricot encore

lundi 5 mars 2018 par melaka

local/cache-vignettes/L440xH2838/tricot2jpg-55ce5-823ec.jpg?1521515526

(Et si y en a qui veulent suivre mes aventures tricotières sur Ravelry, je suis sous "Melakatricote")


We can be heroes

lundi 26 février 2018 par melaka

Y a des jours, comme ça, ou j’ai pas envie de rigoler.

Y a des jours où ce qui se passe en dehors de mon petit quotidien me retourne le bide.

Qu’est-ce qu’on a fait ?!

Oh, je sais bien que vous n’y êtes pour rien, vous. Tout comme moi.

Toujours est-il qu’on a élu un roi. Un roi, avec sa cour. Un roi, pour qui le petit peuple n’a aucune sorte d’importance. Un Roi, qui a installé au parlement quelques centaines de pantins qui n’ont pas le droit de voter pour autre chose que ce que la cour propose. Des pantins creux et vides. Des pantins qui, à l’instar d’une cour d’école, rivalisent d’absentéisme ou de mesquineries personnelles. Des pantins qui en branlent pas une, et qui sont très bien payés pour ça.

On a donc un petit roi, qui réautorise les chasses présidentielles, qui fête son anniversaire au Château de Chambord, qui favorise sa caste au détriment du peuple, qui continue le boulot de privatisation générale de tout ce qui devrait appartenir au peuple, de tout ce qui est essentiel au bien commun. Un roi qui détruit méthodiquement tous les acquis sociaux qui faisaient de notre pays l’un des plus solidaires du monde. Un roi qui a déclaré la guerre à tous les fonctionnaires de notre pays, donc à ceux qui le font tourner. Un roi qui fait des cadeaux inimaginables à ceux qui ont tout, et qui rabiote sur le peu qu’ont ceux qui n’ont presque rien.

Un roi qui n’en a cure de l’urgence écologique.

Un roi qui traite les réfugiés comme des criminels.

Un roi qui parle avec mépris aux dirigeants des pays africains.

Un roi qui donne tout pouvoir au libéralisme mondial effréné à vocation d’enrichissement personnel, à une époque où l’on sait à quel point c’est néfaste pour l’environnement, pour notre santé, réduisant ainsi dramatiquement l’impact positif de tous ceux qui ont conscience de tout ça et font des efforts chaque jour pour favoriser le commerce local, bio, respectueux.

local/cache-vignettes/L440xH587/roimacronjpgac48-fbf22.jpg?1519692631

Qu’est-ce qu’on a fait ??!

Ok, on s’est encore fait voler nos élections par l’extrême-droite, comme à chaque élections présidentielles depuis 2002 (Chirac – Le Pen, souvenez-vous..). Mais le gouvernement Macron n’est-il pas d’extrême droite ? Les lois qui passent en douce, l’absence de possibilités d’opposition, le racisme qui n’a jamais été aussi accepté… Je ressens tout ça comme du « smooth-FN », personnellement. Nous sommes dans une politique totalitaire et créatrice d’injustices sociales et de pauvreté, à une époque de l’histoire où le pays est riche et plein de gens remplis d’ambitions pour faire évoluer les choses, dans le bon sens. Le sens du partage, de l’entraide, de la solidarité.

Heureusement, il y a des héros.

Heureusement qu’ils sont là, ces héros. Penser à eux me met un peu de baume au cœur, ça me permet de croire que l’être humain n’est pas qu’un ramassis de raclures. Ils me donnent la force de croire encore en mes contemporains. Ils et elles sont nombreu(ses)x. Des gens qui sont prêts à renoncer à leurs libertés individuelles, qui se mettent en danger parfois, pour agir, aider, alerter.

En voici quelques uns que j’admire particulièrement…

local/cache-vignettes/L440xH587/herosjpg-d62d629-87cce.jpg?1519692631

Cédric Herrou, agriculteur à la frontière italienne, recueille, soigne, aide les réfugiés passant la frontière, au détriment de sa propre liberté, et contre les autorités qui font tout pour l’en empêcher. Respect inconditionnel.

Antoine Deltour, lanceur d’alerte, qui a révélé le scandale fiscal des Luxembourg Leaks (et à travers lui, tous les lanceurs d’alerte).

L’équipe de Cash Investigation, qui n’hésite pas à se confronter aux puissants de ce monde et affiche ainsi aux yeux de tous l’immensité de leur médiocrité et la dangerosité de leurs actions.

Les Pinçon-Charlot, Monique et Michel, couple de sociologues, chercheurs, qui ont publié de nombreux ouvrages sur la ségrégation sociale et les inégalités.

Les députés de la France Insoumise, et en particulier François Ruffin, qui se crèvent la paillasse à bosser comme des dingues (C’est bien les seuls de l’hémicycle !) pour, hélas, brasser du vent étant donné que les autres députés ont pour consigne d’ignorer leurs interventions. J’admire leur ténacité et j’imagine à quel point ce doit être décourageant. Soutien inconditionnel à eux.

Les Bourguignon, Lydia et Claude, ingénieurs agronomes, qui se battent depuis trente ans pour faire changer les méthodes d’agriculture néfastes en nous expliquant les principes de la microbiologie des sols.

Les gens de L-214, qui dénoncent chaque jour les horreurs que subissent les animaux d’élevage.

 

Il y en a plein d’autres, bien sûr, sans doute moins médiatisés. N’hésitez pas à compléter cette liste dans les commentaires !


Alix et le chasseur

lundi 19 février 2018 par melaka

Un dimanche, il fait beau, mes enfants sont de véritables piles électriques et ne tiennent pas en place. Malgré les rumeurs de chiens au loin, on décide d'aller se balader dans la petite forêt qui jouxte notre hameau, pensant qu'à priori, aucun chasseur ne viendrait si près d'une zone habitée. Nous partons donc, le long de la route, suivis comme de bien entendu par une de nos chattes, Zia, dont le trajet se ponctue de miaulements inquiets. Nous nous éloignons de la route, dangereuse pour Zia, pour entrer dans le petit bois. Pas tranquilles, nous réalisons que nous sommes entourés de bruits de chasse, émis depuis une bonne distance tout de même. Alors on parle très fort, on chante à tue-tête, en espérant que le barouf ainsi créé dissuaderait d'éventuels chasseurs de se diriger vers nous. 

Mais les bruits se rapprochent.. Des aboiements furieux par ici, un son de cor de l'autre côté, notre stress grandit : Et si Zia se faisait flinguer, là, devant nos yeux ? Le grelot du collier d'un chien résonne soudain, tout proche, dans une montée d'adrénaline je saute sur mon chat (qui n'est pas d'accord) et nous faisons demi-tour, vite vite. On tombe sur un chasseur et son chien. On dit bonjour parce qu'on est polis, et Alix s'approche du type. Je flippe un instant à l'idée de ce qu'il va lui sortir (à la maison on n'est pas toujours tendres hein, quand on parle d'eux), mais il a cette petite phrase, absolument parfaite : 

local/cache-vignettes/L440xH378/alixchasseur34f1-7b238.jpg?1518652663

Puis on est rentrés, dépités. Notre balade en ce beau dimanche ensoleillé aura duré à peine dix minutes...

Il faut interdire la chasse le dimanche. C'est complètement inacceptable qu'une poignée de types armés s'octroie la totalité de la campagne, la moitié de l'année, tous les jours où il n'y a pas école. Les mecs ont déjà le mercredi et le samedi pour assouvir leurs pulsions morbides, est-ce trop demander de laisser UNE journée par semaine aux familles pour que les enfants se dérouillent les pattes ?? Une journée sans hurlements de chiens, sans bruits de fusils, une journée pendant laquelle on peut mettre le nez en forêt sans se sentir en totale insecurité ? 


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 42901

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License